sereineattitude

Quelles sont les différents types de dépression ?

La dépression est une altération de votre humeur et a des répercussions dans tous les domaines de votre vie. Avec la dépression, vous vous sentez tristes, déprimés, apathiques, désespérés… Le nombre de personnes souffrant de ce trouble ne cesse d’augmenter ; pourquoi ? Elle peut être due à des facteurs génétiques ou physiologiques ; cependant, la dépression peut être surmontée.

Vous souhaitez en savoir plus ? Vous allez découvrir les différents types de dépression, mais vous allez d’abord parler des différents troubles dépressifs qui existent et qui sont connus de la plupart des gens.

Troubles dépressifs

On connaît déjà les causes de la dépression, mais vous ignorez qu’elle peut se manifester de différentes manières. Comment se fait-il que, dans certains cas, on puisse vivre normalement tout en étant déprimé et dans d’autres non ? Cela dépend du trouble dépressif dont vous souffrez. Voici les différents types de troubles dépressifs :

Trouble dépressif majeur

Les symptômes de la dépression vous empêchent de travailler, d’étudier, de dormir et de manger ; même les activités que vous trouviez autrefois agréables n’ont plus d’attrait pour vous. Les personnes souffrant de dépression s’isolent et sont incapables de passer leurs journées de manière normale. Le trouble peut ne vous affecter qu’une seule fois ou persister tout au long de votre vie.

Trouble dysthymique

Elle se caractérise par le fait que ses symptômes durent au moins deux ans ; il s’agit d’un trouble moins grave, mais de plus longue durée. Elle n’empêche pas le sujet d’effectuer certaines activités quotidiennes, mais peut tout de même entraver le développement d’une vie « normale ».

Trouble bipolaire

Ce trouble entraîne des changements d’humeur extrêmes et soudains. La personne souffrant d’un trouble bipolaire peut être euphorique et, peu après, déprimée ; ce va-et-vient d’émotions provoque des symptômes de dépression.

Trouble affectif-émotionnel

Le trouble affectif-émotionnel apparaît ponctuellement pendant les mois d’hiver, lorsque les heures de lumière diminuent ; il disparaît normalement avec l’arrivée du printemps.

Types de dépression

Comme vous l’avez vu, la dépression se caractérise par la présentation de différents symptômes. Et si certaines attitudes, événements, pensées ou humeurs conduisaient à la dépression ? Vous allez maintenant découvrir les différents types de dépression, en tenant compte de ces aspects.

Dépression de type réactif

Il s’agit du type de dépression le plus courant, car il apparaît lorsque vous avez subi une perte ; cette perte peut être consciente ou inconsciente, il peut s’agir, par exemple, d’un emploi, d’un ami ou d’un partenaire. La personne ne peut ni surmonter la perte ni l’assimiler ; la douleur augmente de plus en plus et laisse place à des sentiments de tristesse et de solitude.

Quelles sont les personnes les plus à risque de souffrir de ce type de dépression ? Les personnes introverties, peu sûres d’elles et hypersensibles : elles se replient sur elles-mêmes et ne parviennent pas à se libérer de la tristesse.

Dépression due à l’épuisement nerveux

Cette dépression est causée par un épuisement physique, mais surtout mental. Dans le monde dans lequel vous vivez, vous es constamment entourés de valeurs telles que la compétition, le besoin de se surpasser, le manque de temps, le stress, etc. Tout cela provoque un épuisement mental, une véritable « dépression nerveuse ». Tout cela conduit à une fatigue psychique, une véritable « dépression nerveuse ». Qui en souffre ? Cette dépression est typique des adolescents ou des travailleurs, notamment des cadres.

Dépression involutive

La dépression involutive apparaît progressivement avec l’âge. La personne commence à réfléchir à ce qu’elle a fait dans sa vie, à ce qu’elle a arrêté de faire, à ce qu’elle n’a pas pu résoudre, à ce qui se serait passé si elle avait pris d’autres décisions, etc. Toutes ces préoccupations sont liées à la vie qui s’est écoulée. Tous ces soucis sont liés à la vie écoulée : beaucoup ont le sentiment de ne pas en avoir profité comme il se doit, ils ressentent la présence d’un vide, comme si, d’une certaine manière, ils avaient perdu le temps. Un temps précieux qui a passé rapidement et qu’il est maintenant difficile de savourer.

Ce type de dépression touche principalement les personnes à partir de cinquante ans : à cet âge, on commence à faire le point et on a tendance à se souvenir de tous les événements passés ; on se remémore tout ce qui s’est passé dans sa vie jusqu’à ce moment.

Dépression due à des erreurs ou à des fautes

Au fil des années, on commence à se sentir mal à l’aise face à toutes les erreurs commises qui ont eu des conséquences plus ou moins graves. Le sentiment de culpabilité de ne pas avoir su mieux agir et de ne pas avoir été pardonné fait entrer le sujet dans un état dépressif.

Dépression post-partum

Elle survient après l’accouchement : la femme connaît un trouble dépressif sévère qui apparaît au cours du premier mois suivant la naissance du bébé. Il arrive parfois que la femme rejette le nouveau-né parce qu’elle se sent incapable de l’élever, elle ne sait pas comment faire.

Comme vous l’avez vu, il existe différents types de troubles et de dépression ; tous présentent les mêmes symptômes, mais certains sont plus graves que d’autres. De nombreuses dépressions sont causées par des facteurs externes, d’autres par des changements personnels, et d’autres encore par des éléments génétiques. Il existe de nombreuses possibilités, mais il doit toujours être clair qu’il est possible de se sortir de cette situation.

Quitter la version mobile